Loading

Quel style de vie un senior doit-il adopter pour limiter le déclin de ses fonctions cognitives 3 ?

Les bénéfices liés à un style de vie sain et actif

Pour aider les seniors à maintenir un bon fonctionnement cérébral, des études se sont intéressées à l’impact du style de vie sur la dégradation des capacités cognitives.
 
Ainsi, ces études ont souligné l’importance pour une personne âgée d’avoir recours à une alimentation saine. Elles ont notamment insisté sur la nécessité de consommer des fruits et des légumes de manière quotidienne. La consommation d’aliments riches en vitamine B (comme les œufs) et en acides gras oméga-3 (comme le poisson) permettrait aussi d’agir de façon positive sur la mémoire.
 
Pour ce qui est du sommeil, il est recommandé aux personnes âgées de dormir entre 7 et 8h par nuit pour leur permettre de bénéficier d’une récupération optimale et d’une consolidation des informations en mémoire.
 
En ce qui concerne les activités sociales, il semblerait que le fait de passer du temps avec les amis et la famille, de voyager ou encore de participer à des événements culturels puisse grandement contribuer à préserver les capacités cognitives au cours du vieillissement. L’écoute régulière et attentive de musique ou d’histoires permettrait aussi de limiter le déclin des fonctions cognitives lié à l’avancement en âge.
 
Par ailleurs, d’après plusieurs études, il semblerait que les personnes ayant exercé un métier impliquant un haut niveau de complexité au cours de leur vie ou ayant reçu un certain niveau d’éducation soient moins exposées à des risques de déclin cognitif et cérébral.
 
Plus précisément, il semblerait que les individus participant régulièrement à des activités intellectuelles stimulantes et étant motivés par l’idée d’apprendre soient moins exposés à un risque accru de déclin cognitif lors de l’avancement en âge.
 
Ainsi, si une personne âgée participe à des activités stimulantes et variées de manière régulière, elle sera tout à fait en mesure de se prémunir face au déclin cognitif et limitera aussi le risque de développer une maladie neurodégénérative comme celle d’Alzheimer, de Parkinson ou encore de Charcot.

Une activité sociale et intellectuelle par excellence : la vie spirituelle et la vie communautaire dans une église !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

articles similaires...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à lire aussi...

Sénior chrétiens : Le mot "Théo" de la semaine
Pentecôte

Le terme « pentecôte » provient du grec « pentêkostê », qui signifie « cinquantième ».

Thème similaire...

les groupes...

s'abonner...

Abonnez-vous et recevez chaque semaine nos derniers articles !