Loading

Faut-il craindre la vieillesse ?

Faut-il craindre la vieillesse ?

« Mon âme, bénis l’Éternel !

Que tout en moi (bénisse) son saint nom !

Mon âme, bénis l’Éternel,

Et n’oublie aucun de ses bienfaits !

C’est lui qui pardonne toutes tes fautes,

Qui guérit toutes tes maladies,

Qui rachète ta vie du gouffre,

Qui te couronne de bienveillance et de compassion,

Qui rassasie de biens ta vieillesse,

Qui te fait rajeunir comme l’aigle. » 

Psaumes 103:1 à 5

La peur de la vieillesse est partagée par tous les êtres humains.

Cette peur peut être influencée par des croyances religieuses ou culturelles. La vieillesse est inéluctable ! Billy Graham a écrit : « Il y a deux choses que tout homme connaitra : payer des impôts et mourir ! » 

Pour un chrétien évangélique, la perspective sur la vieillesse peut varier d’une personne à l’autre en fonction de son interprétation des Écritures et de sa foi personnelle.

Certains chrétiens considèrent la vieillesse comme une étape naturelle de la vie, où l’expérience et la sagesse peuvent être acquises. Ils croient que Dieu a un dessein pour chaque étape de la vie, y compris la vieillesse, et que cette phase offre des opportunités de croissance spirituelle, de partage d’expérience et de service à autrui.

Cependant, certains individus peuvent craindre la vieillesse pour diverses raisons, telles que la peur de la dépendance, des problèmes de santé, ou des questions existentielles sur la fin de la vie. Cette peur peut être influencée par des facteurs personnels, familiaux ou culturels plutôt que par des enseignements spécifiques du christianisme évangélique.

En fin de compte, la manière dont un chrétien perçoit la vieillesse dépend souvent de son interprétation personnelle de sa foi et de ses croyances sur la façon dont Dieu envisage cette étape de la vie. Certains peuvent l’appréhender avec confiance et acceptation, tandis que d’autres peuvent ressentir de l’anxiété ou de la préoccupation. 

La foi et la spiritualité jouent un rôle important dans la façon dont une personne aborde et comprend la vieillesse.
Face à la vieillesse, nous pouvons manifester la foi qui est confiance et assurance en Dieu. Alors confions-nous-en l’Éternel ! 

Promesse pour chacun de nous : 

« Béni soit l’homme qui se confie en l’Éternelet dont l’Éternel est l’assurance !

Il est comme un arbre planté près des eaux, et qui étend ses racines vers le courant ;

Il ne voit pas venir la chaleur et son feuillage reste verdoyant ; dans l’année de la sécheresse,

Il est sans inquiétude et il ne cesse de porter du fruit. »  

Jérémie 17:7-8

Laurent GUILLET 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

articles similaires...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à lire aussi...

Sénior chrétiens : Le mot "Théo" de la semaine
Sang

les Hébreux ont considéré le sang avec un sentiment de

Sénior chrétiens : Le mot "Théo" de la semaine
Apôtres

Apôtres Apôtre (apostolos ; litt. : envoyé) Qui est en lien avec

Thème similaire...

les groupes...

s'abonner...

Abonnez-vous et recevez chaque semaine nos derniers articles !