Loading

Jeunes et vieux !

Jeunes et vieux !

« Ne m’abandonne pas, ô, Dieu ! Même dans la blanche vieillesse, afin que j’annonce ta force à la génération présente, ta puissance à la génération future ! » Psaumes 71:18

Les pasteurs ont toujours besoin de chrétiens qui s’engagent dans les divers services de l’église. On pourrait penser que tout le monde a vocation à servir… mais, la vérité est qu’un nombre important de pasteurs et de responsables chrétiens ont plutôt comme objectif d’utiliser des jeunes lorsqu’il s’agit de constituer une équipe pour un service dans l’église.

Dans cette quête incessante de trouver des jeunes, j’affirme qu’ils oublient le public qui pourrait faire une différence remarquable en ce moment : les seniors que nous sommes !

C’est pourquoi je pense que nous devons prendre conscience qu’il faut lutter intelligemment contre le « jeunisme » dans l’église et apprendre à redécouvrir les seniors !
Loin de moi la pensée de militer pour une « guerre » des générations dans l’église, je veux simplement souligner les avantages qu’il y a à solliciter « jeunes et vieux » pour constituer des équipes au service de l’église.

Réfléchissons sur deux niveaux maintenant : cinq vérités à affirmer et cinq actions à faire.

  1. L’ancienne génération est souvent plus « confortable » quand il s’agit de donner : Des études faites très récemment ont révélé que la génération des « millenials »*, par rapport aux générations précédentes, avait des revenus plus faibles, moins d’actifs et moins de richesse. En général, le public plus âgé dispose de plus de revenus et comprend davantage les principes du don. Les seniors ont donc souvent plus de ressources, mais… ce serait une grave erreur de penser qu’ils ne sont là que pour payer.
  2. Comprendre que les seniors ne sont pas simplement « plus âgés », ils sont expérimentés :  Ils ont été « en situation » et ont fait face à bien des difficultés dans la vie. Les défis qui paraissent si importants pour les jeunes ne sont souvent rien pour les plus âgés. Leur expérience et leur vécu est une richesse précieuse. Ils sont déjà passés par là et savent comment résoudre le problème — et s’ils n’ont pas la réponse, le défi ne leur fait pas peur.
  3. Les questions de concurrence comptent beaucoup moins pour les seniors : Les personnes qui ont eu une longue carrière sont généralement plus faciles à vivre que les jeunes. Ils ont tout vu pour ne pas se battre pour une « place » ni être en charge de quoi que ce soit. De plus, normalement leurs compétences en gestion de relations humaines sont beaucoup plus avancées.
  4. Les seniors d’aujourd’hui, une génération particulière : La génération du « baby-boom »* en sait plus sur les changements du monde que quiconque sur la planète. Rappelez-vous que le monde a profondément changé depuis leur naissance. En raison de leur nombre, ils ont impacté le monde d’une manière rarement vue dans l’histoire : modes de vie, divertissements, politique, religion, etc.
  5. N’oublions pas que les personnes âgées ne sont pas vraiment vieilles aujourd’hui : Même les plus de 70 ans d’aujourd’hui font partie de la génération rock and roll, ce qui signifie qu’ils ne sont pas aussi étriqués et fermés d’esprit qu’on pourrait le penser. Ils ont grandi avec les Rolling Stones, Led Zeppelin et Dylan. On peut dire que rien de ce qui se fait aujourd’hui ne les effraie vraiment. Autre vérité, on vieillit mieux aujourd’hui que dans n’importe quelle autre génération.

Ces quelques points importants étant posés, voici ce que je vous recommande de faire dès aujourd’hui :

  1. En tant que seniors, soyez volontaires pour être candidats lorsque l’on demande à s’engager dans l’église. Vous avez une quantité incroyable de compétences, de talents et d’expériences, et en vous excluant, vous ne faites que nuire à vous-même et à votre église.
  2. Pensez en termes d’équipes et encouragez les jeunes et les moins jeunes à travailler ensemble. Les plus jeunes peuvent toujours être responsables d’équipes ou de départements, mais prenez votre place pour qu’un senior soit à proximité pour conseiller et aider.
  3. Vous, un senior, pouvait encadrer un membre plus jeune de l’équipe : Le senior a encore beaucoup de choses à transmettre. Il peut prendre « sous son aile » un plus jeune et ainsi avoir un impact fort sur la manière dont le plus jeune va servir dans l’église. C’est le rôle de tuteur ou de mentor. La Bible nous donne plusieurs exemples d’une telle relation : Moïse et Josué ; Élie et Élisée et bien d’autres.
  4. Participer à favoriser l’équilibre entre jeunes et seniors : Il s’agit de valoriser les points forts des deux groupes : le dynamisme et les idées originales que les jeunes apportent peuvent parfaitement être canalisés par les membres les plus expérimentés de l’équipe qui ont toute une vie d’expérience pour aider à savoir quelles idées pourraient ou non fonctionner.
  5. Et enfin, prenez le temps de faire savoir qui sont vraiment les seniors. Les idées préconçues, les a priori, les clichés sur l’ancienne génération circulent aussi dans les églises !

On entend dire que beaucoup de seniors membres d’église sont coincés dans leurs manières de penser et de faire. Qu’ils soient grincheux ou tout simplement à côté de la plaque…

Mais on peut aussi trouver autant de jeunes qui sont peu sûrs d’eux, arrogants et qui savent tout. Chaque groupe d’âge a ses forces et ses faiblesses, nous devons donc faire des efforts pour mettre en évidence les qualités des seniors.

Conclusion :

À nous seniors, de marquer la différence en étant une véritable « valeur ajoutée » à l’église locale où Dieu nous a placés.

Lorsque nous le ferons, tout le monde en profitera et nous participerons à cette extraordinaire aventure de la foi : bâtir l’Église de Jésus-Christ.

par Laurent GUILLET


* « Millennials » : aussi appelé « Génération Y » – est le nom donné à toutes personnes nées entre 1980 et 2000 environ.

* « Baby-boom » : L’anglicisme « baby-boom » désigne la brusque remontée de la natalité dans les pays d’Europe et d’Amérique du Nord après la Seconde Guerre mondiale et jusque vers 1965/1970.
En France, cette période s’étend de 1942 à 1973. Ce phénomène démographique exceptionnel fait que les classes d’âge des personnes nées durant cette période sont particulièrement nombreuses.



À vous maintenant…

Mettre en pratique

Réfléchir à ce que vous pouvez faire : Action
En tant que senior, j’ai pleinement ma place dans l’église
Je liste mes compétences et mon expérience pour service dans l’église
Je décide de m’impliquer plus encore ou de renforcer mon implication dans l’église
Réagir : Réaction
Dites-nous ce que vous avez pensé de cette méditation
Avez-vous appris quelque chose ?
Avez-vous un témoignage à partager sur ce thème ?
Partager :
Vos amis pourrez être bénis par cette publication, abonnez-les avec leur consentement ou envoyez leur le lien
Questions :
Si vous avez des questions concernant ce thème, merci de nous les poser librement via ce formulaire.
Nous donnerons réponse à chacun d’entre vous.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

articles similaires...

2 réactions sur “Jeunes et vieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à lire aussi...

Sénior chrétiens : Le mot "Théo" de la semaine
Sanctification

La sanctification désigne la réalisation progressive d’une vie de sainteté…

Thème similaire...

les groupes...

s'abonner...

Abonnez-vous et recevez chaque semaine nos derniers articles !