Loading

Le carême et fêtes chrétiennes

Sénior chrétiens : Le mot "Théo" de la semaine

Le carême et fêtes chrétiennes

Étant attachés à la Bible, les protestants  et les évangéliques célèbrent les fêtes qui ont une source biblique : 

Noël bien sûr, avec une veillée le 24 décembre au soir et le culte le 25 au matin ; 

Pâques et sa semaine sainte (dimanche des rameaux, vendredi saint, jour de Pâques) qui, comme pour les catholiques, restent la fête principale ; 

Ascension ; Pentecôte… 

En revanche, l’Assomption (15 août) n’est pas célébrée par les protestants puisque le culte rendu à Marie n’existe pas dans le protestantisme. 

D’une manière générale, il faut préciser que les célébrations liturgiques ne sont pas le centre de la vie spirituelle protestante. L’essentiel reste la foi, vécue de manière intime, dans le coeur de chaque croyant. 

Quelles sont les origines du Carême?

Le Carême désigne la période préparatoire à la commémoration de la passion du Christ mais aussi de sa résurrection, à Pâques.
 Jusqu’au IVe siècle, le jour de la préparation de la fête de Pâques variait. C’est le concile de Nicée, en 325, qui fait du Carême un temps liturgique spécifique d’une durée de 40 jours, consacré notamment à l’enseignement des catéchumènes. 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

articles similaires...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à lire aussi...

Thème similaire...

les groupes...

s'abonner...

Abonnez-vous et recevez chaque semaine nos derniers articles !