Loading

“La finitude de l’homme !”

« Comment comprendre la finitude de l’homme ? »

Textes bibliques :

« À vous maintenant, qui dites : Aujourd’hui ou demain nous irons dans telle ville, nous y passerons une année, nous trafiquerons, et nous gagnerons ! Vous qui ne savez pas ce qui arrivera demain ! car, qu’est-ce votre vie ? Vous êtes une vapeur qui paraît pour un peu de temps, et qui ensuite disparaît. Vous devriez dire, au contraire : si Dieu le veut, nous vivrons, et nous ferons ceci ou cela. » Jacques 4:13-15

« Car toute chair est comme l’herbe, et toute sa gloire comme la fleur de l’herbe. L’herbe sèche, et la fleur tombe. » 1 Pierre 1:24

« Voici, tu as donné à mes jours la largeur de la main, et ma vie est comme un rien devant toi. Oui, tout homme debout n’est qu’un souffle. » Psaume 39:6

Ce que nous enseigne la Bible

La révélation biblique présente l’homme comme une créature finie. Le péché a des conséquences immédiates, mort spirituelle, mort physique, mort éternelle. Créer pour vivre avec Dieu, l’homme est condamné à “survivre” sans Dieu.
Il est constamment confronté à ses limitations, à sa finitude.

Cependant, la Bible dit que Dieu a mis dans le cœur de l’homme la pensée de l’éternité :

« Dieu fait toute chose bonne en son temps ; même il a mis dans leur cœur la pensée de l’éternité, bien que l’homme ne puisse pas saisir l’œuvre que Dieu fait, du commencement jusqu’à la fin. » Ecclésiaste 3:11

Les tentatives de l’homme pour “gagner” l’immortalité sont une preuve de sa finitude.

De toutes les séquences de notre vie, la dernière, celle qui va de nos 60 ans à 80 ans, 90 ans ou plus est la période qui nous confronte le plus à notre finitude. Billy Graham a écrit une formule particulièrement vraie :

« Il y a deux certitudes dans la vie : payer des impôts et mourir ! »

La révélation biblique est en ceci extraordinaire : elle nous dit que notre finitude n’est pas inéluctable. Dieu, en Jésus-Christ, nous ouvre la porte de la vie éternelle. Une espérance à nulle autre pareille.

Par la foi en Jésus-Christ, nous quittons notre condition de mort spirituelle et physique pour entrer dans la vie éternelle avec l’espérance d’un corps glorifié qui ne connaitra plus la mort.

Laurent GUILLET

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

articles similaires...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à lire aussi...

Sénior chrétiens : Le mot "Théo" de la semaine
Sang

les Hébreux ont considéré le sang avec un sentiment de

Sénior chrétiens : Le mot "Théo" de la semaine
Apôtres

Apôtres Apôtre (apostolos ; litt. : envoyé) Qui est en lien avec

Thème similaire...

les groupes...

s'abonner...

Abonnez-vous et recevez chaque semaine nos derniers articles !