Loading

La résurrection de Jésus, gage de notre résurrection ! 

La résurrection de Jésus, gage de notre résurrection ! 

En tant que seniors chrétiens évangéliques, nous devons sans cesse affirmer que la résurrection de Jésus est gage de notre résurrection. Pour le faire, il est utile de s’appuyer sur des éléments bibliques et théologiques. En voici quelques-uns :

1. La résurrection de Jésus comme fondement de la foi chrétienne : 

Pour le christianisme, spécifiquement dans la tradition évangélique, la résurrection de Jésus n’est pas seulement un événement historique, mais aussi le fondement de la foi chrétienne. Paul l’explique dans 1 Corinthiens 15:14, 

« Et si Christ n’est pas ressuscité, alors notre prédication est vaine, et votre foi aussi est vaine. » 

2. La promesse de la résurrection des croyants : 

Dans le même chapitre, Paul continue en expliquant que la résurrection de Jésus est la première des résurrections à venir. Il utilise l’image de Jésus comme le « premier fruit » des morts (1 Corinthiens 15:20). 

“20. Mais maintenant, Christ est ressuscité d’entre les morts, prémices de ceux qui sont endormis.
 21. En effet, puisque la mort est [venue] par l’homme, c’est aussi par l’homme qu’est [venue] la résurrection des morts.
 22. Car comme dans l’Adam tous meurent, de même aussi dans le Christ tous seront rendus vivants,
 23. mais chacun dans son propre rang : les prémices, Christ, puis ceux qui sont du Christ à sa venue.
 24. Ensuite [viendra] la fin, quand il aura remis le royaume à Dieu le Père, quand il aura anéanti toute seigneurie et toute autorité et [toute] puissance.
 25. Car il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait mis tous les ennemis sous ses pieds.
 26. Le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort.
 27. En effet, « il a soumis toutes choses sous ses pieds. »1 Or quand il dit que toutes choses sont soumises, il est évident que c’est à l’exclusion de celui qui lui a soumis toutes choses. 1 Psaume 8:7.
 28. Mais quand toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même sera [aussi] soumis à Celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous.”

1 Corinthiens 15:20 – 28

Cela signifie que de même que Jésus est ressuscité, ceux qui croient en Lui suivront et seront également ressuscités après leur mort physique.

3. La victoire sur la mort et le péché : 

La résurrection de Jésus est vue comme une victoire sur le péché et la mort. Cela est central dans la théologie évangélique car, cela signifie que les croyants ne sont pas seulement pardonnés pour leurs péchés grâce à la mort de Jésus, mais qu’ils ont aussi l’espoir d’une vie éternelle grâce à Sa résurrection. 

« Car, puisque la mort est venue par un homme, c’est aussi par un homme qu’est venue la résurrection des morts ».

1 Corinthiens 15:21

4. Une foi pratique et quotidienne : 

Expliquer cela peut aussi inclure des discussions sur comment cette croyance affecte la vie quotidienne. La résurrection donne aux croyants une espérance et une perspective éternelle, influençant notre manière de vivre, notre éthique, et notre engagement dans la communauté et l’église.

5. Utiliser des ressources appropriées : 

Il peut être utile de s’appuyer sur des ressources chrétiennes évangéliques, des commentaires bibliques, des livres de théologie, et même des sermons ou des études bibliques qui traitent de la résurrection. 

Les ressources proposées par Evandis contribuent à instruire et édifier la foi des chrétiens : https://evandis.com  

En engageant la conversation avec respect et compréhension, en utilisant les Écritures comme base commune de discussion, nous pouvons aider à clarifier et renforcer la compréhension de la promesse de la résurrection et son importance dans la foi chrétienne évangélique. 

Laurent GUILLET

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

articles similaires...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à lire aussi...

Thème similaire...

les groupes...

s'abonner...

Abonnez-vous et recevez chaque semaine nos derniers articles !