Loading

« Le Baptême dans le Saint Esprit »

« Le Baptême dans le Saint-Esprit »

La Pentecôte n’est pas seulement une fête chrétienne, c’est aussi une expérience spirituelle intense à vivre dans la foi. Le sujet du baptême dans le Saint Esprit divise souvent les chrétiens évangéliques…

En tant que seniors chrétiens pentecôtistes, il peut arriver que nous ayons à parler de ce baptême dans le Saint Esprit avec d’autres chrétiens évangéliques qui ne connaissent pas cette expérience spirituelle.

Comment expliquer cela ?  

Voici quelques étapes et conseils pour aborder ce sujet :

1. Utiliser un langage commun :

Commencez par utiliser des termes et des concepts familiers dans la tradition évangélique. Par exemple, parler de « naissance d’en haut » ou de « rempli de l’Esprit » peut être plus accessible.

2. Référencer les Écritures :

Les chrétiens évangéliques ont généralement une forte affinité pour la Bible. Citez des passages clés qui parlent du baptême dans le Saint-Esprit, comme :

Actes 1:1-8 : 

“1:1 Théophile, j’ai parlé, dans mon premier livre, de tout ce que Jésus a commencé de faire et d’enseigner dès le commencement

1:2 jusqu’au jour où il fut enlevé au ciel, après avoir donné ses ordres, par le Saint Esprit, aux apôtres qu’il avait choisis.

1:3 Après qu’il eut souffert, il leur apparut vivant, et leur en donna plusieurs preuves, se montrant à eux pendant quarante jours, et parlant des choses qui concernent le royaume de Dieu.

1:4 Comme il se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’attendre ce que le Père avait promis, ce que je vous ai annoncé, leur dit-il ;

1:5 car Jean a baptisé d’eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint Esprit.

1:6 Alors les apôtres réunis lui demandèrent: Seigneur, est-ce en ce temps que tu rétabliras le royaume d’Israël ?

1:7 Il leur répondit: Ce n’est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité.

1:8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.”

Actes 2:1-4 :

“2:1 Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu.

2:2 Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis.

2:3 Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d’eux.

2:4 Et ils furent tous remplis du Saint Esprit, et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer.”

Luc 11:13 :

“Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à  vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il  le Saint Esprit à ceux qui le lui demandent.”

Expliquez comment ces passages décrivent l’expérience du baptême dans l’Esprit Saint.

3. Expliquer le but et les effets : 

Discutez de l’objectif du baptême dans le Saint-Esprit, tel que le renforcement de la foi, l’approfondissement de la relation avec Dieu, et le dynamisme dans le témoignage chrétien. Mentionnez aussi les dons spirituels qui peuvent accompagner cette expérience, comme parler en langues qui est le signe initial du baptême dans le Saint Esprit, la prophétie, ou d’autres manifestations de l’Esprit.

4. Témoignages personnels et historiques : 

Partager des expériences personnelles ou des témoignages historiques peut être très efficace. Cela pourrait inclure des récits de figures respectées dans le mouvement évangélique qui ont vécu cette expérience.

5. Encourager la recherche personnelle :

Encouragez votre interlocuteur à chercher Dieu personnellement à ce sujet. Suggérer la prière et la méditation sur les Écritures comme moyens de recevoir une révélation personnelle ou une confirmation de Dieu.

6. Soyez respectueux et patient :

Comprenez que chaque individu a son propre parcours spirituel. Soyez patient et respectueux, permettant à l’autre personne de réfléchir et de poser des questions. Évitez les déclarations absolues qui pourraient sembler imposer une croyance.

7. Dialogue ouvert :

Finalement, gardez la conversation ouverte pour des discussions futures, permettant un échange continu sur le sujet, ce qui peut aider à approfondir la compréhension et à renforcer la relation.

L’important est de rester centré sur l’amour et le respect mutuel tout en partageant notre foi et nos expériences spirituelles. Cela peut aider à créer un environnement où la spiritualité peut être discutée ouvertement sans tension ou malaise.

Laurent GUILLET

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

articles similaires...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à lire aussi...

Thème similaire...

les groupes...

s'abonner...

Abonnez-vous et recevez chaque semaine nos derniers articles !