Loading

À quel âge est-on considéré comme sénior en France ? – 3

La « séniorité » vue sous l’angle médical

Le point de vue des médecins

Dans l’ensemble, les professionnels de santé voient le senior comme une personne plus âgée. Pour eux, elle ne peut pas vraiment se considérer comme telle tant qu’elle n’a pas atteint l’âge de 70 ans.

Les médecins fixent cet âge en fonction de l’évolution de l’état de santé. Or, ils constatent que c’est à partir de 70 ans que, dans la moyenne des cas, apparaissent un certain nombre de problèmes de santé.

Les seuils fixés par l’administration

Les pouvoirs publics ont tendance à s’aligner plus ou moins sur cette conception, en abaissant cependant le seuil d’attribution de certaines aides à 60 ou 65 ans. Ainsi, l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA), versée aux personnes en perte d’autonomie, n’est accessible qu’aux personnes âgées d’au moins 60 ans.

Il faut par contre attendre 65 ans pour avoir droit à l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA).

Et du côté des mutuelles ?

Les mutuelles seniors ont également tendance à suivre les professionnels de santé. Aussi leur conception du « senior » est-elle assez proche de celle retenue par le milieu médical.

En effet, les mutuelles de santé estiment, en règle générale, que leurs adhérents parvenus à l’âge de la retraite doivent être considérés comme des seniors. Or, comme cet âge est toujours plus tardif, les deux définitions de la « séniorité », par les médecins et les mutuelles, ont tendance à se rapprocher.

Ceci dit, les tarifs appliqués augmentant souvent à partir de 50 ou 55 ans, les mutuelles désignent parfois sous le nom de « seniors » ceux de leurs adhérents qui atteignent cet âge.

Dans l’église, comment voit-on les seniors ?

Les seniors chrétiens sont considérés comme une catégorie distincte… L’église sectorise la population qui la compose en groupes d’âge : les enfants ; les ados ; les jeunes ; les adultes en activité et les aînés ou seniors.

Les seniors viennent donc au bout de la chaîne ! Beaucoup d’églises mettent en place des activités dédiées pour les seniors. Certaines les honorent, d’autres leur offrent, le goûter annuel… Les seniors sont également impliqués dans les activités et la gestion de l’église locale : responsabilités diverses, membres des conseils d’administration.

L’église locale se doit de considérer les seniors comme un groupe qui a tout à fait sa place dans le fonctionnement associatif et cultuel de l’assemblée.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

articles similaires...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à lire aussi...

Sénior chrétiens : Le mot "Théo" de la semaine
Sanctification

La sanctification désigne la réalisation progressive d’une vie de sainteté…

Thème similaire...

les groupes...

s'abonner...

Abonnez-vous et recevez chaque semaine nos derniers articles !