Loading

Comment maintenir son équilibre quand on est senior ? I

Comment maintenir son équilibre quand on est senior ?

Chez les seniors, les pertes d’équilibres sont très fréquentes et elles sont souvent cause d’accidents se soldant bien souvent par une fracture. C’est pourquoi nous vous proposons d’en découvrir plus sur le sujet afin de vous permettre de les prévenir et ainsi limiter les risques dus à la perte d’équilibre.

I. L’équilibre, qu’est-ce que c’est ?

L’équilibre, souvent considéré comme le sixième sens et mettant en jeu plusieurs organes, dont l’oreille interne, correspond au bon placement du corps sur son centre de gravité lors des déplacements, mais aussi pendant une position statique. Il ne requiert pas que la conscience soit active, puisque ses mouvements sont automatiques. C’est le cervelet qui se trouve à l’arrière du cerveau, qui est chargé de la gestion de l’équilibre. Pour cela, il mémorise nos mouvements afin de les combiner. Pour ce faire, il a besoin des informations sur l’environnement recueillies par les yeux, par l’oreille interne et par un système sensible qui relève le positionnement de l’ensemble de notre corps dans l’espace. Cette perception de la position de chaque membre dans l’espace est appelée la proprioception. Elle est possible grâce à nos muscles et à nos articulations qui possèdent des sortes de capteurs permettant de ressentir les mouvements.

Chez les seniors, la masse musculaire a tendance à diminuer ainsi que la qualité de la vue. C’est pourquoi, après 50 ans, les risques de perte d’équilibre sont plus importants.

Les causes et les risques liés à la perte d’équilibre chez les personnes âgées

Les pertes d’équilibre sont fréquentes chez les seniors et les causes peuvent être diverses. Voici les plus importantes :

  • les troubles musculaires, notamment ceux concernant les membres inférieurs ;
  • l’hypotension orthostatique ;
  • les troubles liés à la vision ;
  • les troubles neurologiques ;
  • les troubles de l’oreille interne, puisque celle-ci est directement identifiée comme l’un des organes de l’équilibre ;
  • certaines maladies, comme la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques, etc. ;
  • les antécédents médicaux, comme un accident vasculaire cérébral, etc. ;
  • la prise de certains médicaments comportant des effets secondaires.

Concernant les risques liés à la perte d’équilibre, en voici quelques-uns :

  • Risque de chute : selon l’OMS (Organisation mondiale de la santé), il s’agit d’ailleurs de la seconde cause de décès accidentel à travers le monde.
  • Risque de plaies, d’hématomes ou de fractures.
  • Risque de perte d’autonomie.
  • En plus, des conséquences physiques, les pertes d’équilibre peuvent également être source de troubles psychologiques allant de la perte de confiance en soi à l’isolement de la personne. Et pour cause, la perte d’équilibre mais aussi les troubles qui sont associés à celle-ci peut avoir des répercussions sur le quotidien de la personne. Il est estimé qu’une personne sur trois pourrait être victime d’une chute durant l’année et que cela augmente à une personne sur deux lorsque les seniors ont plus de 80 ans.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

articles similaires...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à lire aussi...

Thème similaire...

les groupes...

s'abonner...

Abonnez-vous et recevez chaque semaine nos derniers articles !