Loading

Les aliments qui vont aider votre corps à mieux combattre les maux d’hiver – 1 

Les aliments qui vont aider votre corps à mieux combattre les maux d’hiver — 1 

Êtes-vous prêt à affronter vos ennemis saisonniers : les rhumes qui sévissent dès la fin de l’été, le virus de la Covid-19, à nouveau actif et qui le restera jusqu’en avril et la grippe à partir de janvier

Pour vous aider à vous préparer au mieux, voici les aliments ayant prouvé leurs effets sur le système immunitaire. Vous allez pouvoir découvrir leurs propriétés dans cet article et les ajouter dès aujourd’hui à votre quotidien. 
Dès aujourd’hui, vous pouvez déjà intégrer à vos repas les aliments, qui ont retenu l’attention des scientifiques pour leurs bienfaits sur le système immunitaire. Découvrez sans tarder ceux que vous pouvez consommer régulièrement pour vous aider à faire face aux infections saisonnières.

Ail et oignon

La santé du microbiote intestinal, c’est-à-dire sa diversité, est liée à celle du système immunitaire. La diversité du microbiote dépend des prébiotiques que vous avalez et qui sont essentiellement des fibres non digestibles. On en trouve dans de nombreux végétaux, qu’il faudrait consommer deux à trois fois par jour, par exemple asperge, poireau, kiwi, graines de lin. 
L’ail et l’oignon sont d’excellentes sources de prébiotiques et peuvent être incorporés à de nombreux plats. Des études ont mis en évidence les bénéfices de l’ail, en particulier sur certains aspects de l’immunité. L’ail peut être incorporé à de très nombreux plats quotidiens.

Les aliments fermentés : yaourt, kéfir, choucroute, tempeh, miso

Les aliments fermentés renferment des bactéries du type de celles que l’on rencontre dans l’intestin ; les types courants de probiotiques comprennent (lactobacilles, bifidobactéries et saccharomyces boulardii [levure]). 
Les aliments fermentés peuvent donc soutenir la diversité de la flore intestinale, qui intervient dans l’immunité. Les études ont surtout été conduites avec des suppléments, mais les chercheurs pensent qu’il est intéressant d’enrichir son alimentation quotidienne avec des aliments fermentés.  

Le yaourt est fabriqué en cultivant du lait animal ou du soja avec des bactéries qui produisent de l’acide lactique, telles que Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus, bien que d’autres souches puissent également être utilisées.  

Le kéfir est issu de la fermentation du lait ou de jus de fruits sucrés avec des bactéries et levures (grains de kéfir). Le kéfir de lait est proche du yaourt dans sa composition, mais plus liquide. 
   
Le tempeh est un aliment à base de soja qui, en plus des probiotiques, constitue une excellente source de fibres, de protéines et de fer. 
   
Le miso est une pâte obtenue à partir de la fermentation du soja avec plusieurs types de bonnes bactéries. Il peut être incorporé à un bouillon pour préparer une soupe riche en probiotiques. 
   
La choucroute est un chou fermenté (Brassica oleracea) qui est une excellente source de fibres, de vitamines B et C, de fer et de glucosinolates (composés anticancéreux). Pour qu’elle apporte des probiotiques, la choucroute ne doit pas être pasteurisée. La choucroute peu salée renferme plus de vitamine C.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

articles similaires...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à lire aussi...

Sénior chrétiens : Le mot "Théo" de la semaine
Sanctification

La sanctification désigne la réalisation progressive d’une vie de sainteté…

Thème similaire...

les groupes...

s'abonner...

Abonnez-vous et recevez chaque semaine nos derniers articles !